Master Brand

Guide de dressage des chiots : les premières semaines

Partagez

Intro Text
Le dressage d'un chiot peut être une tâche importante, mais prendre les mesures appropriées pour l'éduquer, le tenir en laisse et le socialiser peut vous aider, vous et votre nouvel ami.

Utilisez ce guide de dressage des chiots pour vous aider à créer les bonnes habitudes dont votre chiot a besoin pour devenir un super chien.
Content
Image
Un chiot labrador noir qui regarde son maître

Avoir un nouveau chiot est un moment passionnant pour tout le monde, y compris pour le chiot. Cependant, une fois séparé de sa famille de chiens, votre nouveau chiot se tournera vers vous comme guide. C'est à vous d'être le chef de votre nouveau chiot et de lui montrer correctement comment réussir avec tout et tous dans votre monde.

Voici quelques conseils importants sur la manière de bien dresser votre chiot, dès le départ.

Commencer tôt le dressage des chiots

L'éducation à la maison, l'obéissance et la socialisation sont des compétences importantes dont chaque chien a besoin, et plus tôt vous commencerez à les enseigner, mieux ce sera. L'enseignement de ces compétences exige de la cohérence, de la patience et un renforcement positif. Votre objectif est de prendre de bonnes habitudes et de créer un lien avec votre animal.

L'éducation de votre chiot

L'apprentissage de la propreté doit être la première leçon que vous apprenez à votre nouveau chiot. Vous pouvez initier votre chiot aux bases de l'apprentissage de la propreté dès huit semaines, mais n'attendez pas ou n'exigez pas de succès immédiat. Il faut généralement quatre à six mois pour qu'un chien soit complètement propre et les accidents sont fréquents pendant une période pouvant aller jusqu'à douze mois, alors soyez patient avec votre chiot.

Formation à la maison : Le jour et la nuit

Il peut être utile de penser au dressage de jour et de nuit séparément.

Dans la journée, un chiot de huit semaines aura probablement besoin d'uriner au moins toutes les deux heures et de déféquer peu après un repas. En règle générale, un chiot peut tenir jusqu'à une heure par mois de son âge plus un. Par exemple, un chiot de trois mois peut généralement tenir jusqu'à quatre heures. Cependant, des stimulations comme le jeu et l'excitation peuvent les obliger à y aller avant. Emmenez-les fréquemment à l'extérieur pendant la journée et essayez de les faire suivre un horaire et d'encourager leur adaptation à la vie en maison.

Voici un exemple d'horaire de dressage à la propreté :

  • Tôt le matin
  • Après chaque repas
  • Après que votre chiot a bu plus que quelques gorgées d'eau
  • Une fois par heure
  • Une fois avant de se coucher

Veillez à ce que la zone des toilettes de votre chiot soit exempte de jouets et de distractions. Ne jouez pas avec votre chiot avant qu'il y soit allé; après quoi vous pourrez le féliciter. N'oubliez pas : les excréments de chiens sont une source commune de parasites et de maladies. Vous devez les ramasser avec un sac jetable et les jeter dans votre poubelle, puis vous laver soigneusement les mains.

Si votre chiot n'y va pas quand vous le sortez, ramenez-le dans sa zone de repos (cage) car les animaux n'aiment pas salir leur lit, puis réessayez quelques minutes plus tard. Conseil pratique : émettez un sifflement bas et prolongé ou un ordre cohérent chaque fois que votre chiot urine. Bientôt, il l'associera à un ordre et, bingo, vous aurez entraîné votre chiot à uriner à votre signal. Apprendre à votre chiot à uriner sur commande peut être très utile avant de se coucher ou avant de voyager en voiture.

L'objectif est d'éviter autant que possible les accidents, même à un si jeune âge. En vieillissant, votre chiot aura besoin d'y aller moins souvent pendant la journée.

Un chiot peut généralement durer plus longtemps la nuit que le jour. À huit semaines, un chiot peut normalement attendre quatre à cinq heures. Ce délai passera à cinq ou six heures à douze semaines environ. À quatre mois, votre chiot devrait pouvoir dormir toute la nuit sans avoir besoin de sortir. Cela dit, l'éducation d'un chiot est un processus progressif et chaque chien et chaque race sont différents. Soyez patient avec le processus.

Il est utile d'utiliser une cage pour le dressage à la propreté pendant la nuit. Donnez à votre chiot son dernier repas de la journée plusieurs heures avant le coucher. Pour éviter tout accident désagréable pendant la nuit, ne laissez pas votre chiot aller au lit avant qu'il ait fait pipi et caca.

Enfin, ne grondez jamais votre chiot s'il a un accident; cela lui apprendrait qu'aller aux toilettes est une mauvaise chose, et il pourrait être réticent à y aller, même dans la zoneappropriée.

Socialiser votre chiot

Il y a beaucoup de choses auxquelles votre chiot n'est pas encore habitué, notamment les enfants, les nouveaux bruits et les autres animaux. La socialisation précoce de votre chiot peut l'aider à s'acclimater au monde humain. Des recherches ont prouvé que les chiots socialisés sont moins susceptibles de développer des problèmes de comportement, des peurs et des phobies dans le futur. C'est pourquoi il est important que vous présentiez votre chiot à autant de personnes et de situations sociales différentes que possible.

Exposez-les lentement au bruit de la circulation et aux foules de personnes, et laissez votre chiot voir de gros objets bouger ou tomber. C'est aussi le moment où vous voulez faire découvrir à votre chiot toutes les tailles et formes différentes dans lesquelles les humains existent, y compris les petits bébés, les fauteuils roulants, les cannes ou les scooters, et les personnes portant des chapeaux ou des parapluies.

N'oubliez pas que votre chiot est constamment à la recherche de conseils et de réconfort. Restez calme, confiant et positif lorsque vous leur présentez de nouvelles personnes, de nouveaux objets ou de nouvelles situations. Si vous exprimez de la peur, de l'anxiété ou de l'hésitation, votre chiot associera rapidement cette personne, ce lieu ou cette situation à la négativité également. Et laissez toujours votre chiot faire de nouvelles explorations à son propre rythme. Ne laissez pas les enfants, les adultes ou d'autres chiens dominer l'espace de votre chiot. C'est à vous de faire en sorte que toutes les nouvelles rencontres de votre chiot soient positives. En protégeant et en faisant respecter l'espace et les limites de votre chiot, vous renforcerez sa confiance en vous en tant que maître. Quelle que soit la situation, récompensez toujours votre chiot s'il reste calme.

Il est important de présenter votre chiot à d'autres chiens et animaux également. Les cours de dressage de chiots sont un moyen amusant et productif de présenter votre chiot à d'autres chiots. Assurez-vous que votre chiot a reçu les vaccins nécessaires et qu'il a fait l'objet d'une prévention contre les parasites (en particulier les vermifuges) avant de l'introduire à un autre chien.

Avant de présenter votre chiot à d'autres chiens, demandez toujours à l'autre propriétaire s'il est sûr que les deux chiens se rencontrent. Permettez à votre chiot d'approcher les autres chiens à son propre rythme, et ne vous précipitez pas et ne forcez pas les présentations. Même si votre chiot est trop timide pour s'approcher d'un autre chien, il tire des leçons importantes de l'odeur et du comportement de ce dernier.

Apprendre à votre chiot à bien marcher en laisse

Chaque chien doit apprendre à marcher correctement en laisse, à la fois pour sa propre sécurité et pour des raisons légales. De nombreux chiots tireront au début, ce qui n'est amusant ni pour l'un ni pour l'autre. Pour les habituer à marcher en laisse, commencez dans un endroit clos et attachez la laisse à leur collier. Au lieu de tenir la laisse, laissez le chiot courir partout en traînant la laisse derrière lui.

Une fois que votre chiot est à l'aise avec cela, prenez la laisse et donnez-lui quelques friandises pendant que vous le tenez. Si votre chiot tire sur la laisse, laissez-la tomber et réessayez dans cinq à dix minutes. Finalement, après un peu d'entraînement, votre chiot s'y habituera et vous serez prêt à lui apprendre à marcher en laisse.

La marche en laisse donne à votre chiot la liberté d'explorer pendant que vous l'entraînez à ne pas tirer. Lorsque votre chiot est à l'aise pour marcher en laisse libre, essayez de lui faire découvrir différentes textures sous les pieds, comme l'herbe, le gravier, les copeaux de bois, etc.

Apprendre à votre chiot à marcher au pied

Maintenant que votre chiot est habitué à marcher en laisse libre, il peut passer à la marche au pied. « Au pied » est un ordre important que les chiots doivent apprendre au fur et à mesure qu'ils progressent dans leur formation en laisse, mais il faut parfois du temps pour arriver à cette étape.

Commencez avec une courte laisse, d'environ 5 cm seulement. Plus que cela permettrait à votre chiot de s'avancer, ce que vous essayez d'éviter. Placez toujours votre chiot du même côté de votre corps, généralement du côté gauche, pour éviter toute confusion. Commencez à vous promener avec votre chiot. Si la laisse est détendue et qu'il ne tire pas, récompensez ce comportement en disant « bon chien » et « au pied ».

Imaginez que vous êtes un parent tenant la main de votre jeune enfant et marchant dans un quartier animé. Vous devez être calme et déterminé et ne pas laisser votre enfant prendre le contrôle et vous tirer. Lorsque vous arrivez dans une zone où votre chiot peut avoir plus de liberté, faites-le lui savoir en lui disant qu'il peut «relaxer ».

Le dressage d'un chiot peut être amusant et gratifiant pour vous deux. Faites-en sorte que vos sessions soient courtes et terminez-les toujours sur une note positive. Prenez votre temps, rappelez-vous que la réussite de l'entraînement d'un chiot est un marathon, pas un sprint, et restez calme. Surtout, profitez de chaque moment précieux avec votre nouveau chiot, car il va grandir rapidement!

Tags

Partagez