Master Brand

Journal intime d’un chien : apprendre l'usage de la cage au chien

Partagez
Intro Text
Que pense Charlie, le labrador, de son nouveau repaire? Un propriétaire décrit l’apprentissage de l’usage de la cage de son chien du début à la fin.
Content
Image
chien

Nous avons un jeune labrador retriever nommé Charlie. Nous avons réussi à le dresser assez facilement, mais nous avons atteint un point où nous voulions quitter la maison sans qu’il devienne fou. L'un de nos amis, qui a beaucoup d’expérience avec les chiens, nous a dit que d’apprendre l’usage de la cage pourrait aider notre chien à se calmer. Ça nous a semblé être une bonne idée!

Une cage pour chien est une cage (ou un chenil intérieur) qui représente un endroit sûr et sécuritaire où votre chien peut se « retirer » le jour. Et enseigner à votre chien l’usage de la cage la nuit peut aider votre chien — et vous — à mieux dormir. Le dressage de chiens au moyen de la cage est une pratique de plus en plus courante ici, au Canada, et elle continue de gagner en popularité dans plusieurs autres parties du monde. Bien que nous ayons passé la phase d’apprentissage de la propreté avec Charlie, nous avons découvert que beaucoup de gens utilisent aussi une cage pour l’apprentissage de la propreté. Nous aurions aimé le savoir il y a quelques mois!

Après avoir pris connaissance des avantages et des inconvénients, nous avons décidé de l’essayer. Plus facile à dire qu’à faire?

Conseil d’expert : Apprendre l’usage de la cage n’est pas seulement utile pour calmer votre chien, mais c'est aussi pratique pour :

  • l’apprentissage de la propreté du chiot (les chiens préfèrent ne pas faire leurs besoins là où ils se couchent, donc votre chiot sera plus porté à se retenir lorsqu’il se trouve dans sa cage),
  • atténuer l’anxiété liée à la séparation,
  • préparer le chien à une visite chez un vétérinaire, un séjour au chenil ou un voyage,
  • fournir à un chien adulte un espace sécuritaire lorsqu’il se sent nerveux ou effrayé, comme lors d'une fête ou s'il y a des feux d’artifice.

Choisir une cage

Nous avons passé environ une semaine à magasiner en ligne. Rien ne semblait correspondre à ce que nous voulions. Nous avions besoin d’une cage assez grande pour que Charlie puisse se tenir debout une fois adulte (un labrador adulte peut être très grand!). Cependant, les plus grandes cages que nous avons vues semblaient toutes sortir d’un zoo, et n’avaient pas leur place dans notre cuisine. Certaines des cages avaient des panneaux séparateurs amovibles. Elles sont assez pratiques si vous voulez enseigner la propreté à un chiot plus jeune que Charlie (pour l’apprentissage de la propreté, il faut une cage assez spacieuse pour qu’il puisse se retourner, mais pas trop grande).

En fin de compte, après avoir visité quelques animaleries et vu les cages en personne, nous en avons choisi une qui nous semblait bien.

Premier jour

La cage pour chien est arrivée. Pauvre facteur. Nous l’avons déballée et l’avons présentée à Charlie comme s’il s’agissait d’un cadeau d’anniversaire. Naturellement, il était intéressé, mais surtout par le carton. Pour l’instant, nous l’avons placée dans la cuisine, où nous passons la majeure partie de notre temps. Nous avons fait en sorte qu’il s’agisse d’un endroit accueillant avec une literie confortable et quelques-uns de ses jouets préférés. Ensuite, nous avons attaché la porte en position ouverte pour qu’elle ne se ferme pas toute seule.

Il semble qu’il soit préférable de laisser la cage ouverte au début pour que votre chien apprenne à avoir confiance.

Pour être honnête, je crois que fermer la porte sur Charlie sera plus difficile pour nous que pour lui!

Deuxième jour

Charlie n’a manifesté aucun intérêt envers la cage. Ce matin, nous avons placé quelques gâteries à l’intérieur (en nous assurant qu’il nous avait vus), mais il n’était toujours pas intéressé à y entrer. Finalement, nous avons préparé une trainée de miettes de nourriture menant à la cage, pour essayer de l’attirer. Charlie a été plus intelligent que nous — il a tout mangé sans entrer dans la cage puis il est reparti, fier de lui. Nous avons essayé de nouveau plus tard en mettant une petite pile de gâteries au milieu de la cage. Il y est entré à moitié et les a dévorés. Une amélioration.

Troisième jour

Nous avons répété le processus à quelques reprises. Nous croyons qu’il est important de respecter le calendrier d’apprentissage de la cage. Charlie commence à accepter la présence de la cage pour chien, mais il n’est toujours pas intéressé à s’asseoir dedans. Nous avons décidé de déplacer son bol à côté de la porte de la cage pour créer une association plus positive. Je pense que nous nous y habituons tous maintenant (c’est le premier matin que je ne m’y suis pas cogné l’orteil…).

Quatrième jour

Charlie mangeait sans problème de son bol, mais aujourd’hui, nous l’avons placé dans la cage pour son déjeuner. C’était trop pour Charlie. Il a refusé d’entrer dans la cage pour manger sa nourriture, alors nous avons remis son bol à l’entrée de la cage. Et ça n’a pas causé de problème. Avant de nous coucher, nous avons laissé une dernière collation dans la cage.

Cinquième journée

Le bol était presque vide ce matin. Ça commence à marcher! Pour le déjeuner de Charlie, nous avons placé son bol de nourriture directement dans la cage. Il y a longtemps réfléchi, puis il y est entré pour manger. À partir de maintenant, tous ses repas seront servis dans la cage. Les labradors adorent la nourriture, alors nous espérons qu’il commence à associer sa cage à son activité préférée : manger!

Septième jour

Nous sommes passés à l'étape suivante aujourd’hui et nous avons fermé la porte de la cage pendant qu’il mangeait. Nous nous sentions un peu méchants, mais il n’a pas semblé le remarquer et il s’est assis pour se lécher pendant un certain temps. Nous sommes restés dans la cuisine pour l'observer. Dès que Charlie a terminé sa toilette, il a commencé à s’agiter un peu, alors nous l’avons laissé sortir. Nous avons répété le processus pour chaque repas, laissant la porte fermée un peu plus longtemps chaque fois. Il est beaucoup plus calme maintenant, mais nous gardons toujours un œil sur lui lorsque la porte est fermée.

Neuvième jour

Nous avons laissé Charlie seul dans la cage pour la première fois. Il a commencé à gémir, alors nous l’avons immédiatement laissé sortir. Nous avons répété le processus pour chaque repas. Je pense qu’il s’habitue graduellement au rituel. Nous faisons également une longue promenade le soir pour le fatiguer, et nous lui laissons de délicieuses gâteries dans la cage.

Dixième jour

Charlie était assis dans sa cage lorsque nous sommes descendus ce matin! Nous lui avons fait beaucoup de louanges, puis l’avons nourri. Hourra! Apprendre à mon chien l’usage de la cage semble être terminé. Ce sera dorénavant son chez-soi, son oasis où il pourra se détendre. Je l'envie presque!

Vingtième jour

Quelques semaines plus tard, Charlie a bien appris à utiliser sa cage, et nous aussi. Nous avons créé une bonne routine pour le mettre au lit dans sa cage. Nous fermons la porte le soir et nous ouvrons la porte pour le laisser sortir le matin, et nous le faisons sans fanfare. La cage semble un peu plus chaleureuse maintenant, avec une pile de couvertures confortables entassées dans un coin (il s’est fait un coin-repos, une pile de nourriture et une zone de jouets). Il est réconfortant pour nous de savoir qu’il sera heureux dans la cage si nous devons le laisser pendant la journée. De plus, j'ai la certitude qu’il sera plus facile de le transporter lorsque nous irons en vacances. Je crois que c’est la prochaine chose à planifier!

Remarque concernant l’apprentissage de l’usage de la cage pour le chien :

Apprendre l’usage de la cage au chien ne se passe pas toujours aussi bien que pour Charlie. Tout le processus peut être plutôt traumatisant… surtout pour les propriétaires de chiens! Si votre chiot ne veut pas entrer dans la cage, essayez de mettre sa gâterie préférée à l’intérieur et de fermer la porte de la cage, votre chiot restant à l’extérieur. Laissez maintenant la curiosité naturelle de votre chiot prendre la relève! Avec un peu de chance, il essaiera d'entrer dans la cage pour obtenir sa gâterie. Environ 20 à 30 secondes plus tard, ouvrez la porte et voyez s’il veut bien y entrer à ce moment. Si c'est le cas, la gâterie à l’intérieur sera sa récompense, présentant la cage comme un endroit positif pour le chiot.

Apprendre l’usage de la cage au chien ne fonctionne pas que pour des chiots comme Charlie. Apprendre l’usage de la cage à un chien plus âgé ou à un chien provenant d’un refuge peut également être efficace. Prenez simplement votre temps et n’oubliez pas que le renforcement positif, la patience et le respect de la routine sont les clés du succès.

Pour obtenir d’autres conseils sur l’apprentissage de l’usage de la cage, la société de protection des animaux Ottawa Humane Society offre un guide d’apprentissage de l’usage de la cage pour le chien (en anglais) 

https://ottawahumane.ca/your-pet/animal-tips/crate-training/crate-training-guide/

Partagez