Master Brand

Le plus tôt possible : comment empêcher votre chiot de mordre avant que cela ne devienne un problème

Partagez

Intro Text
Les mordillements sont une expression naturelle de la curiosité ludique d'un chiot, et un moyen pour lui de réduire la douleur de ses crocs qui poussent.

Plus tôt vous mettrez un frein à ce comportement, mieux ce sera. Apprenez à votre nouveau chiot à ne pas mordre en lui donnant ces cinq leçons simples.
Content
Image
Un chiot mordillant une botte pour s'amuser

Apprendre à votre chiot à ne pas mordre est un élément crucial de son dressage, car un chien adulte qui mord est un danger sérieux pour les humains, surtout les enfants, et les autres animaux de compagnie. Utilisez ces cinq leçons pour vous assurer que l'entraînement soit durable.

Leçon 1 : Ne pas mordre fort

Il est tentant d'essayer d'empêcher complètement les morsures et les mordillements de votre chiot dès le début. Toutefois, cette démarche lui ferait sauter une étape essentielle. Il est important de permettre à votre chiot de comprendre les limites de la pression que sa mâchoire peut exercer sur la peau d'un être humain avant qu'elle ne devienne douloureuse. Cette leçon permet à votre chiot de ne pas faire mal s'il est stressé ou effrayé.

Pour apprendre à votre chiot à ne pas mordre fort, prenez vos repères en jouant naturellement avec lui. Mordiller et grignoter doucement est un comportement naturel, alors laissez votre chiot s'y adonner. Lorsque vous sentez une morsure trop forte, poussez un petit cri et laissez votre main posée et immobile. Cela montrera à votre chiot qu'il est allé trop loin, et il apprendra rapidement à s'adapter. Tous ceux qui jouent avec le chiot devraient adopter cette stratégie.

Votre chiot finira par prendre votre main dans sa gueule sans serrer au lieu de vous mordiller ou de vous mordre. La cohérence est une partie importante de l'éducation des chiots et cela contribuera à renforcer ces leçons.

Leçon 2 : Pas de crocs sur la peau

Maintenant que votre chiot a appris le seuil de douleur par rapport aux morsures de la peau humaine, il est temps de passer à la leçon suivante : Pas de crocs sur la peau. Pour se faire, continuez avec la technique précédente, mais maintenant vous devez pousser un cri et laisser aller votre main au moindre pincement. Cela montrera à votre chiot qu'il ne doit pas avoir la moindre dent sur votre peau.

Vous pouvez renforcer cet exercice d'entraînement avec des friandises. Tenez une friandise dans votre main fermée, et n'ouvrez votre main que lorsque votre chiot ne mord pas, ne mordille pas et ne vous touche pas les doigts. Cela démontrera que la gueule et la peau ne vont pas ensemble. Cela peut prendre un peu de temps et de la patience, mais les chiots sont comme les enfants : ils sont programmés pour apprendre et s'adapter!

Leçon 3 : Utiliser des jouets pour rediriger leur attention

Comme mâchouiller, mordiller et mordre sont des comportements naturels pour les chiens, nous ne voulons pas décourager cela complètement. Dès le début, les chiots doivent savoir que mâchouiller des jouets est bien, mais que mâchouiller la peau ne l'est pas. Pendant que votre chiot apprend les deux premières leçons, donnez-lui beaucoup de jouets à mâchouiller pour qu'il comprenne que, si la peau est interdite, les jouets peuvent être mâchouillés librement.

Leçon 4 : S'éloigner

Les chiots et les jeunes enfants ont de nombreux points en commun : ils peuvent avoir du mal à se concentrer sur les leçons, surtout lorsqu'ils sont excités. Parfois, la meilleure chose à faire est de donner à votre chiot un peu de temps pour se calmer dans sa cage, peut-être avec un bon jouet à mâcher.

Ne considérez pas cela comme une punition, mais simplement comme une occasion pour votre chiot de se calmer. L'entraînement pourra reprendre quand le chiot sera un peu plus calme.

Leçon 5 : Décourager les instincts grégaires

Certaines races de chiens, comme les bouviers australiens, les collies ou les bergers des Shetland, ont un fort instinct grégaire, ce qui peut les amener à pincer des chevilles pour maintenir le « troupeau » en mouvement. Si votre chien fait cela, essayez de rester immobile pour qu'il comprenne que le fait de pincer les chevilles aura l'effet inverse de son intention. Évitez de porter des sandales de plage, car cela attire l'attention du chien sur vos talons.

Restez calme et concentré

L'éducation des chiots exige beaucoup de patience et de persévérance. Votre chiot ne comprendra peut-être pas tout de suite les leçons que vous essayez de lui donner, mais il vaut mieux rester calme et concentré malgré tout. Crier ou gronder votre chiot peut l'effrayer ou lui causer un stress excessif dont il se souviendra peut-être à l'âge adulte, et produire exactement le comportement que vous essayez d'éviter.

Si vous pensez que votre chiot a du mal à apprendre vos leçons relatives aux morsures, pensez à demander l'aide d'un dresseur professionnel. Les chiens qui mordent sont un danger pour vous et pour les autres, et au bout du compte, c'est à vous qu'il incombe de veiller à ce que votre chien soit sécuritaire.

Partagez