Master Brand

La dermatite allergique aux piqûres de puces chez le chien et le chat

Partagez

Intro Text
La dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP) est l’une des affections cutanées les plus courantes chez les chiens et les chats.

Apprenez à reconnaître les signes de la DAPP, à obtenir un traitement adéquat et à prévenir ce problème en premier lieu.
Content
Image
Un chien beagle et un chat assis côte à côte dans la cour

Les piqûres de puces exposent les animaux à la salive des puces et certains animaux peuvent y devenir allergiques avec le temps. Cette réaction allergique est connue sous le nom de dermatite allergique aux piqûres de puces, ou DAPP.

La DAPP est une affection cutanée causée par une allergie, qui touche généralement les animaux d'un an et plus, et particulièrement les chiens et les chats atteints d'une affection cutanée sous-jacente comme la dermatite atopique1 2 . Les animaux atteints de DAPP peuvent endommager leur peau comme ils ont tendance à constamment se gratter, se mordre ou se lécher, et les blessures qu'ils se causent peuvent entraîner une surinfection.

À quoi ressemble une DAPP?

Le signe le plus courant d’une DAPP chez le chat et le chien est une démangeaison intense, mais il existe d’autres signes :

  • L’agitation et l’inconfort :
  • Se toiletter, se mordiller, se mordre, se lécher et se gratter de manière excessive, ou se frotter contre des objets.
  • Le pelage peut être taché de brun à force d’être léché, surtout pour un pelage blanc.
  • Changements cutanés chez le chien : une perte de poils, une éruption cutanée, une peau rougie ou noircie, une peau épaissie, des égratignures ou des blessures auto-infligées, généralement le long du bas du dos et à la base de la queue, des cuisses et du ventre.
  • Changements cutanés chez le chat : une perte de poils et une éruption cutanée qui touchent généralement la partie arrière du corps (ventre et dos), les pattes arrière (surfaces internes et arrière), l’arrière du cou et, dans une moindre mesure, la tête

Il est également important d’identifier toute blessure qui peut entraîner une surinfection de la peau (zones rougies et humides appelées « points chauds ») qui exacerbera les démangeaisons.1 2

Traitement de la dermatite allergique aux piqûres de puces chez votre animal.

Si vous soupçonnez que votre chien ou votre chat souffre d’une dermatite allergique aux piqûres de puces, amenez-le chez votre vétérinaire. Le vétérinaire cherchera des signes de puces et pourra effectuer un essai d’élimination des puces, des tests cutanés ou des analyses sanguines.

Les piqûres d’une seule puce peuvent suffir à déclencher des démangeaisons intenses chez un animal souffrant de DAPP, et votre vétérinaire peut diagnostiquer une DAPP même si les puces ou les déchets de puce (excréments) ne sont pas visibles.

La réduction du nombre de piqûres de puces est l’élément le plus important du traitement de la DAPP. Vous pouvez contrôler les puces toute l’année avec des produits anti-puces K9 Advantix® II (chiens seulement)* ou Advantage®II. Imidaclopride, l'ingrédient actif dans les deux traitements, tue les puces au contact en deux heures seulement. Cela signifie que les puces n'ont pas à piquer votre animal et irriter davantage sa peau avant que le traitement n'agisse.3 Lorsque les puces entrent en contact avec votre animal, elles seront affectées par le produit dans les 3 à 5 minutes suivantes. Les puces adultes qui tentent de réinfester votre animal sont tuées de 2 à 12 heures après avoir sauté sur lui.4

Tous les animaux dans la maison doivent être traités, qu’ils aient ou non des signes d’infestation.

* Ne pas utiliser K9 Advantix®II sur les chats.

Demandez à votre vétérinaire comment traiter une dermatite allergique aux piqûres de puces.

En plus d’utiliser un produit anti-puce efficace à action rapide pour minimiser les piqûres, votre vétérinaire peut conseiller les traitements suivants contre la dermatite allergique aux piqûres de puces pour aider à guérir la peau endommagée de votre animal, éliminer les bactéries et soulager les démangeaisons :

  • des antibiotiques topiques (appliqués directement sur la peau) ou systémiques (administrés par voie orale ou par injection);
  • des anti-inflammatoires topiques ou systémiques;
  • des shampoings et des revitalisants médicamenteux.

Consultez toujours votre vétérinaire lorsque vous utilisez un shampooing ou un revitalisant médicamenteux en association avec les produits K9 Advantix®II ou Advantage®II. Appliquez un traitement anti-puce sur un pelage sec, puis attendez 48 heures avant de donner le bain à votre animal. Ne pas utiliser K9 Advantix®II chez les chats.

  • 1 a b Noli, C, Foster, A and Rosenkrantz, W, Veterinary Allergy, 2013, 1st edn, Wiley Blackwell, New Jersey.
  • 2 a b Miller, WH, Griffin, CE and Campbell, KL, Muller and Kirk’s Small Animal Dermatology, 2013, 7th edn, Elsevier Mosby, Missouri.
  • 3Mehlhorn, H, Hansen, O and Mencke, N, Comparative study on the effects of three insecticides (fipronil, imidacloprid, selamectin) on developmental stages of the cat flea (Ctenocephalides felis Bouche 1835): a light and electron microscopic analysis of in vivo and in vitro experiments, Parasitology Research, 2001, 87(3): 198-207.
  • 4Cruthers L, Bock E (1997) Evaluation of how quckly imidacloprid kills fleas on dogs. Suppl Comp Cont Educ Pract Vet 19 (5):27

Partagez