Master Brand

Comment reconnaître les symptômes du ver pulmonaire chez votre chien

Partagez
Intro Text
Le ver pulmonaire (aussi appelé strongle pulmonaire) pourrait être la menace à la santé de votre chien dont vous n'aviez jamais entendu parler.

Au contraire des vers intestinaux, comme le ver plat et le ver rond, les vers pulmonaires adultes vivent dans les vaisseaux sanguins des poumons des chiens. S'il n'est pas traité, il peut entraîner des difficultés respiratoires et d'autres maux respiratoires.

À l'heure actuelle, la forme la plus courante de ce parasite au Canada est le ver pulmonaire que l'on trouve souvent chez le renard (Crenosoma vulpis). Les experts s'inquiètent toutefois d'une espèce de ver particulièrement virulente plus répandue en Europe, le ver du cœur français (Angiostrongylus vasorum), qui a été retrouvéedans les provinces de l'Atlantique et qui menace de se propager partout au Canada.

Découvrez quels sont les symptômes du ver pulmonaire pour savoir les reconnaître chez votre chien, et discutez avec votre vétérinaire du traitement approprié.
Content
Image
Chien reniflant un escargot, porteur potentiel du parasite pulmonaire dangereux

Comment les chiens contractent-ils le ver pulmonaire?

Connu sous le nom de Crenosoma vulpis, le parasite du ver pulmonaire infecte les chiens (ou les renards) lorsqu'ils mangent, accidentellement ou délibérément, des limaces et des escargots infectés et qu'ils ingèrent des larves de vers pulmonaires. Cela se produit quand les chiens explorent les jardins, mangent de l'herbe, boivent dans les flaques d'eau ou les bols d'eau laissés dehors, ou qu'ils jouent avec des jouets laissés dehors.

Comment savoir si mon chien a des vers pulmonaires?

Le ver pulmonaire peut causer des difficultés respiratoires et un ensemble d'autres problèmes de santé chez votre chien s'il n'est pas diagnostiqué et traité assez rapidement. Le ver pulmonaire peut affecter les chiens de différentes manières. Au stade précoce de la maladie, les chiens ne présentent parfois que des symptômes légers ou aucun symptôme. Certains chiens peuvent présenter des symptômes plus graves. Plus vite vous détectez une infection par le ver pulmonaire, plus vite pour pouvez traiter votre animal. Il est donc crucial de connaître les signes révélateurs.

Difficultés respiratoires

Une toux persistante est l'un des symptômes les plus communs du ver pulmonaire, déclenché par la présence de vers dans les poumons du chien. Ces parasites peuvent même le faire tousser du sang. Une toux continuelle ne doit jamais être ignorée ou considérée comme une infection respiratoire commune, comme la toux de chenil.

Baisse de l'énergie

Un chien atteint par le ver pulmonaire est susceptible de se fatiguer rapidement, même après un exercice léger. La fatigue pourrait constituer l'un des premiers changements physiques que vous remarquez; surtout chez les jeunes chiens habituellement enjoués.

Image
La léthargie est un éventuel symptôme du ver pulmonaire chez le chien.

Changements dans le comportement

Les changements dans le comportement sont parfois difficiles à identifier, mais si votre chien est manifestement léthargique ou déprimé, vous devriez toujours consulter votre vétérinaire.

Maladie générale

Le ver pulmonaire est associé à l'intolérance à l'exercice, mais ce n'est pas toujours le cas. Ce symptôme peut indiquer d'autres problèmes de santé courants ou temporaires.

Si votre chien a contracté le ver pulmonaire, il peut présenter d'autres signes qui ne se limitent pas à cette maladie, comme une perte de poids ou un faible appétit. Le ver pulmonaire peut se trouver dans l'organisme de votre animal pendant des mois avant que vous ne remarquiez les premiers symptômes, lesquels sont facilement mépris pour des signes d'autres maladies. C'est ce qui rend le diagnostic du ver pulmonaire difficile à établir.

Le diagnostic du ver pulmonaire

Si vous identifiez l'un ou l'autre des signes de vers pulmonaires, il est primordial d'emmener votre chien chez le vétérinaire dès que possible.

Votre vétérinaire peut dépister le strongle pulmonaire en examinant les selles de votre chien sous le microscope, pour découvrir la présence d'œufs et de larves. Il effectuera peut-être des analyses sanguines, des radiographies et une bronchoscopie (une procédure qui implique l'usage d'une caméra pour examiner la trachée de votre chien) si les parasites ne sont pas présents dans les selles de votre chien.

Une fois le diagnostic établi, votre vétérinaire administrera possiblement un traitement contre le ver pulmonaire pour les chiens, qui, dans de nombreux cas, mènera à un rétablissement complet.

Image
Un vétérinaire examine un beagle

Comment puis-je prévenir le ver pulmonaire chez mon chien?

Vérifiez si vous habitez dans une zone à risque élevé :
Des cas de ver pulmonaire ont été enregistrés dans les provinces de l'Atlantique, en Ontario et au Québec, mais on s'attend à ce que ce parasite se propage dans d'autres régions. Vous devriez prendre des mesures pour protéger votre chien du ver pulmonaire si vous habitez dans une région habitée par les renards et où des cas de ver pulmonaire ont été signalés, ou si votre chien a une préférence pour les limaces et les escargots.

Utilisez un traitement mensuel préventif contre le ver pulmonaire : Discutez avec votre vétérinaire d'un traitement préventif. Ce ne sont pas tous les vermifuges qui agissent efficacement contre le ver pulmonaire, car certains ne sont pas administrés assez souvent. Pour une protection complète, le traitement contre le ver pulmonaire doit être administré une fois par mois, au contraire d'autres traitements vermifuges, qui sont habituellement administrés tous les trois mois.

Les chiens sont de nature curieuse; vous ne savez donc peut-être pas ce qu'ils reniflent lorsqu'ils s'aventurent dans le jardin. Utiliser un produit de prévention du ver pulmonaire vous apportera tranquillité d'esprit, car votre chien sera protégé de toute petite bestiole néfaste invisible.

Prenez l'habitude de ramasser les selles de votre chien : disposez toujours des selles de votre chien de manière sécuritaire. Le ver pulmonaire peut se transmettre à d'autres chiens par les selles. Se débarrasser des selles de chiens aide à briser le cycle de vie et à réduire la transmission de ce parasite.

Image
Golden retriever sur une bute
Partagez